La montagne puy de dome

Le Puy de Dôme culmine à 1 465 mètres et a une vue sur les 80 volcans qui se sont créés après une seule et même éruption pour constituer la jeune chaîne des Puys du Massif central. Au sein du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, le Puys de Dôme est devenu le nom du département au cours de l’année 1791.

La montagne du Puy de Dôme

Dans la Chaîne des Puys, la montagne puy de dome reste le volcan le plus emblématique. Son point culminant atteint les 1465 mètres et domine un ensemble de 80 volcans. Considéré comme “Grand Site de France”, il est le monument le plus représentatif et le plus remarquable de la Chaîne des Puys. Au sommet, son antenne est reconnue comme la référence et la figure principale de cette région volcanique. Il est probable que son nom vienne de “Dumias” qui est une divinité locale identifiée à Mercure, ou de “douma” qui veut dire “éminence escarpée” en celtique, ou encore du latin “domus” au sens de “manoir”. Le terme peut aussi faire référence à une montagne avec une forme de dôme depuis le 18e siècle. Il faut attendre le 20e siècle, lors de l’éruption de la montagne Pelée pour voir le mot “dôme” adopter une connotation volcanologique. La montagne puy de dome vous propose de multiples loisirs comme des aires d’interprétation, des randonnées vers son sommet, une table pour vous guider et un panorama à 360° ainsi que la visite du temple de Mercure.

Le Temple de Mercure sur la montagne du Puy de Dôme

Sur le sommet de la montagne puy de dome, vous découvrez les ruines du plus important sanctuaire de montagne des temps de la Gaule romaine. Construit vers la moitié du 2e siècle de notre ère, le Temple de Mercure relevait du grand complexe religieux sur lequel se dressait la capitale de la ville Augustonemetum ou aujourd’hui Clermont-Ferrand. Par le passage d’Agrippa, les gallo-romains se rendaient dans la ville se trouvant au col de Ceyssat, puis se rendaient à pied au temple de Mercure pour y faire leur pèlerinage.

Une montagne volcanique ouverte à tous

Les relations entre le Comité départemental et le site de la montagne puy de dome dont il porte le nom ont été établies depuis les premières années des années 2000. En effet, le département a acquis une partie des hauteurs du volcan pour résister face aux tentatives des promoteurs immobiliers de bâtir des palaces sur cette montagne. Cette dernière et ses environs ont été desservis depuis 1907 par un train au départ de Clermont-Ferrand.  Ainsi, le Département se positionne alors comme le protecteur de la spécificité de ce magnifique patrimoine naturel. De ce fait, le puy de Dôme est devenu un véritable territoire permanent d’activité professionnelle ainsi que de réflexion stratégique et de recherche scientifique. Elle devint par conséquent l’unique volcan facilement accessible à tout le monde en raison de la présence d’une route qui avait succédé, en 1926, aux voies ferrées perforées en 1907. Ces dernières trois décennies, la montagne puy de dome a acquis le statut de premier site touristique régional, avec une fréquentation annuelle moyenne de 435 000 touristes.